Derniers articles http://lantredepat.free.fr Derniers articles (C) 2005-2009 PHPBoost fr PHPBoost Interview de Marc Simonetti http://lantredepat.free.fr/articles/articles.php?cat=15&id=12 http://lantredepat.free.fr/articles/articles.php?cat=15&id=12 Depuis la sortie en France du livre "Le nom du vent", les superlatifs n'ont pas cessé de pleuvoir. Mais, si le génie de Patrick Rothfuss en est grandement responsable, il est une personne au talent immense que le monde entier a jalousé sans forcément la connaître : <a href="http://marcsimonetti.artworkfolio.com/">Marc Simonetti</a>.<br /> <br /> Celui à qui on doit la magnifique couverture de la version française (et brésilienne!) du premier épisode de la trilogie s'est gentiment prêté à une interview que voici.<br /> <br /> <br /> <strong>Marc Simonetti bonjour!</strong><br /> <br /> M.S. : Bonjour!<br /> <br /> <br /> <strong>Tout d'abord pouvez-vous vous présenter brièvement pour nos lecteurs ? (Votre âge, où vous vivez , votre parcours en tant qu'artiste)</strong><br /> <br /> M.S. : Alors, je m'appelle Marc Simonetti, j'ai 32 ans, et j'habite à Annecy. Je travaille chez moi sur des couvertures et des illustrations de livres, des dessins de recherche pour le jeu vidéo et le cinéma, ainsi que pour la publicité.<br /> <br /> <br /> <strong>Racontez-nous de votre point de vue comment est née la couverture de "Le nom du vent" .</strong><br /> <br /> M.S. : La couverture du nom du vent est née assez facilement. Je travaille assez régulièrement pour Bragelonne, et David Oghia, m'a appelé pour me proposer le projet. J'ai donc accepté tout de suite, et j'ai fait la couverture dans la foulée. <br /> Au niveau du temps passé dessus, je ne saurais pas précisément dire combien de temps, mais je dirais entre 2 et 4 jours...Corrections comprises!<br /> <br /> <br /> <strong>Avez-vous lu le livre ? Avant de réaliser la couverture ? En avez-vous choisi totalement les éléments qui la composent ?</strong><br /> <br /> M.S. : J'ai lu plusieurs fois le livre, malheureusement le délai ne me permettait pas de le lire avant de réaliser la couverture, mais David m'a très bien briefé et avait une idée bien précise de ce qu'il voulait, comme Stéphane Marsan d'ailleurs. Ils m'ont donc très bien guidé (notamment sur le ton de la couverture et sa composition, mais également vers la fin sur la saison de l'automne qui colle beaucoup mieux au livre).<br /> Je dois avouer que n'ayant pas eu le temps de lire le livre avant, j'appréhendais un peu la fidélité de la couverture vis à vis de celui-ci, mais Stéphane et David m'ont vraiment fait aller dans la bonne direction, avec beaucoup de respect pour le livre.<br /> <br /> <br /> <strong>Est-ce que Bragelonne vous a recontacté pour la suivante ?</strong><br /> <br /> M.S. : Je n'en sais malheureusement pas plus sur l'avancée de l'écriture du deuxième tome et sur sa traduction. Bragelonne me contactera alors, si ils souhaitent me voir poursuivre (ce que je ferai avec un grand plaisir).<br /> <br /> <br /> <strong>Si vous étiez un personnage de ce premier tome, lequel serait-ce ?</strong><br /> <br /> M.S. : Kilvin l'artificier, je pense. Un personnage honnête, un peu bourru mais qui aime son travail et essaie de bien le faire, dans une certaine éthique...<br /> <br /> <br /> <strong>Quel genre de livre lisez-vous habituellement ? Quel est votre livre préféré ?</strong><br /> <br /> M.S. : Je lis énormément de livres, en SF, fantasy, fantastiques, et quelque fois des policiers ou de la littérature plus générale. Je n'ai pas à proprement parler de livre préféré, mais j'aime beaucoup "le cycle des épées" de Fritz Leiber, les premiers "Dune" de Herbert, "L'écorcheur" de Neal Asher, "Les scarifiés" de China Miéville, et plus récemment "le nom <br /> du vent", mais aussi "Gagner la guerre" de Jaworski...<br /> <br /> <br /> <strong>Et sinon, y'a pas que le dessin dans la vie, à part ça ?</strong><br /> <br /> M.S. : Malheureusement sorti du dessin et des livres, je ne fais pas grand chose, étant donné que cela prend le gros de mon temps. Mais il m'arrive de faire du roller autour du lac d'Annecy ou de sortir au cinéma, ou voir des amis, rien de bien exceptionnel <img src="http://lantredepat.free.fr/images/smileys/sourire.gif" alt=":)" class="smiley" /><br /> <br /> <br /> <strong>Quelle est votre citation préférée ?</strong><br /> <br /> M.S. : "Souris, demain sera pire" extension de la loi de Murphy, ou peut être "Boire un petit cou c'est agréable" dans "Carpe Jugulum" de Terry Pratchett.<br /> <br /> <br /> <strong>Et pour ne pas vous retenir trop longtemps, je vous laisse le mot de la fin :</strong><br /> <br /> M.S. : Bonne année 2010 et tous mes voeux de bonheur!<br /> <br /> <br /> Sun, 10 Jan 2010 16:17:01 +0100 Biographie de Patrick Rothfuss http://lantredepat.free.fr/articles/articles.php?cat=15&id=10 http://lantredepat.free.fr/articles/articles.php?cat=15&id=10 <p style="text-align:center"><img src="http://lantredepat.free.fr/upload/patrickrothfuss.jpg" alt="" class="valign_" /></p><br /> <br /> <br /> <h3 class="title1">Comment devenir écrivain</h3><br /> <br /> Patrick Rothfuss est né le 13 Juin 1973 à Madison dans le Wisconsin: la région des grands lacs, les hivers rugueux et ... pas grand chose à faire. Et comme Internet ou même la télévision câblée n'arrivaient pas encore dans les chaumières, Papa et Maman Rothfuss ont eu la bonne idée de transmettre au fiston leurs passions respectives: Les tâches manuelles pour Monsieur, et la lecture pour Madame. <br /> <br /> <p class="float_left"><img src="http://lantredepat.free.fr/upload/thelionthewitchandthewardrobe.jpg" alt="" class="valign_" /></p>A cette époque, le fantastique pour les grands se nomme Le seigneur des Anneaux. Mais pour les petits, il existe aussi une référence que nous connaissons bien grâce notamment à son adaptation récente en film : Le lion, la sorcière blanche et l'armoire magique. Le premier volume du monde de Narnia quoi ! Ce livre de C.S. Lewis (publié en 1950, excusez du peu) va être une véritable révélation pour le petit Pat qui ne jurait alors que par les livres à images.<br /> Sur <a href="http://www.patrickrothfuss.com/blog/labels/screed.html">cette page de son blog</a>, il évoque même le souvenir du jour où sa mère lui a offert ces livres.<br /> <br /> <br /> <p class="float_right"><img src="http://lantredepat.free.fr/upload/yourcollegesurvivalguide_p.jpg" alt="" class="valign_" /></p>Puis les années passent, sans trop d'infos croustillantes à partager, jusqu'à ce que notre jeune lecteur pose son postérieur sur les bancs de la Fac.<br /> L'université de Stevens Point dans le Wisconsin pour être précis. Et à partir de 1991, il va y étudier de nombreux domaines, ne sachant véritablement vers quoi se tourner. Les 3 premières années, ce sont tout d'abord la chimie et la psychologie qui attisent sa curiosité avant finalement d'abandonner, faute de véritable centre d'intérêt. <br /> <br /> <br /> <p class="float_left"><img src="http://lantredepat.free.fr/upload/yourcollegesurvivalguide2_p.jpg" alt="" class="valign_" /></p>Alors, durant 6 ans, il vadrouille dans les couloirs de la Fac en se penchant sur divers sujets tels que la philosophie, l'histoire médiévale, l'anthropologie, la sociologie..<br /> Mais surtout, ces 9 années lui permettent d'écrire, de beaucoup écrire. De la poésie, des scénarios pour des sketchs à la radio, et des critiques satiriques dans <a href="http://pointeronline.uwsp.edu">The pointer</a>, un journal local. En général, un courrier plus ou moins sérieux lui est adressé et il y répond... à sa façon. Pour en avoir un aperçu, je vous conseille de suivre <a href="http://pointeronline.uwsp.edu/Apr102008/LettersAndOpinion/beardsTriv.aspx">ce lien</a> mais il en existe certainement beaucoup d'autres <img src="http://lantredepat.free.fr/images/smileys/sourire.gif" alt=":)" class="smiley" /><br /> <br /> <br /> <p class="float_right"><img src="http://lantredepat.free.fr/upload/book_cover_subterranean_p.jpg" alt="" class="valign_" /></p> L'histoire voudra que toutes ces années à étudier mènent finalement Patrick à l'obtention d'un diplôme d'Anglais et à ce qui nous intéresse : la finalisation de 7 années d'écriture sur la vie de Kvothe. Finalisation? Ce n'est pas le terme exact. L'histoire dans ses grandes lignes est posée, la trilogie est présentée aux professionnels du métier et la quasi totalité des éditeurs vont rejeter les premières versions. Notre écrivain préféré avoue lui même que ces multiples refus, au lieu de lui mettre des bâtons dans les roues, lui auront permis de peaufiner son oeuvre jusqu'à ce qu'elle retienne l'attention. Et c'est en 2002 que les événements vont s'accélérer, propulsant le Professeur Rédacteur Ecrivain en herbe au statut de Graine de Star du Fantastique.<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <p style="text-align:center"><img src="http://lantredepat.free.fr/upload/patrickrothfuss2002wotfaward.jpg" alt="" class="valign_" /></p><br /> <br /> <h3 class="title1">Et ensuite on fait quoi ?</h3><br /> <br /> Toujours animé de la même volonté, Pat participe à un concours de nouvelles (The writer of the future) pour lequel il envoie une partie de son roman dont l'histoire se déroule après que Kvothe ait été renvoyé de l'université (et donc dans The Wise Man's Fear) : The road to Levinshir (que je traduirai "La route pour le Levintas"). Il en remporte le premier prix (photo ci-dessus) qui lui vaudra d'être édité dans le volume 18 de l'anthologie de The Writer of the Future et de gagner un voyage pour Los Angeles. Voyage qui l'amènera à rencontrer son éditrice Betsy Wollheim (PDG de Daw Books) ainsi que son agent Matt Bialer.<br /> <br /> <p class="float_left"><img src="http://lantredepat.free.fr/upload/thenameofthewind_usfirsted_p.jpg" alt="" class="valign_" /></p>Depuis 2007, date de sa toute première édition aux Etats-Unis, le bébé littéraire de Patrick Rothfuss récolte les prix, cumule les éloges, bat les records, parle de plus en plus de langues et traverse les frontières. Pourtant l'homme ne change pas, on le sent toujours aussi proche de ses lecteurs, disponible quand il en a le temps et avec le même sens aigu de la répartie. <br /> Aujourd'hui, le père de Kvothe vit toujours dans le Wisconsin avec sa femme Sarah, et leur enfant bien réel celui-là que l'on connaît sous le doux nom de Oot.<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <h3 class="title1"><strike>Le mot</strike> L'image de la fin</h3><br /> <br /> <p style="text-align:center"><img src="http://lantredepat.free.fr/upload/new_baby_oot_p.jpg" alt="" class="valign_" /></p><br /> <p style="text-align:center"><strong>Mon père est un auteur fantastique international à best-seller<br /> plus cool que le tien</strong></p> Wed, 18 Nov 2009 18:49:01 +0100